Conseils pour réduire votre consommation d’alcool

Comment faire pour réduire votre consommation d’alcool

D’après une étude menée auprès de 200.000 personnes, les occidentaux consomment trop d’alcool. En effet, l’étude révèle que 16 % des femmes de moins de 35 ans et environ 40 % des hommes de la même tranche d’âge ont un usage dit « à risque » de l’alcool.

Si vous buvez régulièrement plus de 14 unités d’alcool par semaine, voici quelques conseils simples pour vous aider à réduire votre consommation. Pour information, sachez que 14 unités d’alcool, c’est l’équivalent de 3 litres de bière de degré moyen ou 10 petits verres de vin de faible degré.

1. Élaborez un plan

Avant de commencer à boire, fixez une limite quant à la quantité que vous allez boire. Veillez à respecter cette limite et à ne jamais la dépasser. Après une première expérience, vous pouvez toujours diminuer progressivement  le seuil que vous avez fixé.

2. Établissez un budget

A chaque sortie, déterminez le budget maximum que vous souhaitez dédier à l’achat de boissons alcoolisées. Évitez de débourser plus. Si vous avez peur de céder à la tentation, et c’est bien normal au départ, ne prenez sur vous que le montant d’argent fixe à dépenser en alcool.

3. Faites savoir votre décision

Si vous dites à vos amis et à votre famille que vous avez la ferme intention de réduire vos dépenses en alcool et que c’est d’une très grande importance pour vous, vous pourriez obtenir leur soutien.

4. Prenez les choses au jour le jour

Pour une personne qui a l’habitude de boire, qu’elle soit alcoolique ou non, il est difficile sinon impossible d’arrêter de boire d’un seul coup ou de réduire drastiquement la consommation, au risque de rechuter rapidement. Le mieux et le plus efficace, c’est incontestablement de réduire la quantité étape par étape. De cette façon, chaque jour est un succès qui vous motive à atteindre votre objectif.

5. Buvez intelligemment

L’idée ici c’est de boire une quantité raisonnable tout en profitant de votre boisson. Optez pour des tailles de verre plus petites et prenez le temps de savourer chaque gorgée. Entraînez-vous à boire de petites gorgées et à les garder le plus longtemps en bouche. Après chaque gorgée, posez votre verre et occupez-vous : bavardez avec votre entourage, dansez, chantez, jouez etc. C’est en effet en buvant sans rien faire d’autre, et en gardant son verre à la main qu’on boit le plus.

6. Buvez un verre moins fort

Réduisez la teneur en alcool en échangeant des bières ou des vins forts contre des bières ou des vins à plus faible teneur. Vous trouverez cette information sur la bouteille.

7. Restez hydraté et alternez boissons alcoolisées et non alcoolisées

Rappelez-vous de toujours boire un verre d’eau avant de consommer de l’alcool. Pour garder votre sobriété et atteindre votre objectif, alternez les boissons alcoolisées avec de l’eau ou d’autres boissons non alcoolisées.

8. Faites une pause

Évitez de boire chaque jour de la semaine. Faites une pause de 2 à 3 jours hebdomadaire et trouvez des occupations qui vous fasses du bien et qui vous procurent du plaisir.

Les avantages de la réduction

Nombreux sont les effets immédiats que vous tirerez de la réduction de la consommation d’alcool. En effet, en plus de vous sentir mieux le matin, vous êtes moins fatigué pendant la journée, vous êtes plus énergique, vous êtes mieux dans votre peau, et vous gérez mieux votre poids.

Les avantages à long terme

  • Avantages sur l’humeur :

Il existe un lien étroit entre la consommation excessive d’alcool et la dépression et les gueules de bois vous rendent souvent anxieux et déprimé. Si vous vous sentez déjà anxieux ou triste, la consommation d’alcool, qui peut vous soulager un court instant, ne peut qu’aggraver la situation. En plus des soucis de santé que cela pourrait entraîner, l’absorption excessive d’alcool ne règle en rien votre stress et vos problèmes, alors qu’au contraire, le fait de réduire votre consommation peut vous mettre de meilleure humeur en général.

  • Avantages sur le sommeil :

La consommation d’alcool peut affecter votre sommeil. Bien qu’elle puisse aider certaines personnes à s’endormir rapidement, elle peut perturber vos habitudes de sommeil et vous empêcher de dormir profondément. Par conséquent, réduire votre consommation d’alcool devrait vous aider à vous sentir plus reposé au réveil.

  • Avantages sur le comportement :

La consommation d’alcool peut affecter votre jugement et votre comportement. Vous pouvez vous comporter de façon irrationnelle et agressive lorsque vous êtes ivre. Les pertes de mémoire peuvent être un problème pendant la consommation d’alcool et à long terme pour les grands buveurs réguliers.

  • Avantages sur la santé cardiaque :

Une consommation excessive d’alcool, à long terme, peut entraîner une hypertrophie du cœur. Il s’agit d’une maladie grave et irréversible, mais dont l’arrêt de la consommation d’alcool empêche l’aggravation.

  • Avantages sur le système immunitaire :

La consommation régulière d’alcool peut affecter la capacité de votre corps à combattre les infections. Les buveurs excessifs ont tendance à attraper plus de maladies infectieuses.