Quid des frais de transaction à l’étranger

Tout ce qu’il y a à savoir sur les frais de transaction à l’étranger

Vous envisagez prochainement de faire un voyage à l’étranger ? Même si les frais de déplacement sont déjà couverts, vous devrez commencer à réfléchir à la façon dont vous allez payer les autres frais de votre séjour. Et si votre carte de crédit figure en haut de la liste, il est judicieux d’en savoir plus sur les frais de transaction à l’étranger et leur incidence sur votre portefeuille.

Quels sont les frais de transaction à l’étranger?

Les frais de transaction à l’étranger s’appliquent à la plupart des achats effectués auprès de détaillants à l’extérieur du pays. Par conséquent, si vous prévoyez d’utiliser vos cartes de crédit à l’étranger, vous devriez vous attendre à les voir sur votre relevé à chaque transaction, à moins bien évidemment que l’émetteur de votre carte de crédit en couvre le coût.

N’oubliez pas que ces frais peuvent aussi s’appliquer aux retraits (ou avances de fonds) effectués à partir de votre carte de crédit lorsque vous utilisez un guichet automatique international.

Des frais de transaction peuvent également vous être facturés pour les achats en ligne effectués auprès d’un détaillant non français si le traitement de la transaction doit passer par une banque étrangère.

Comment les frais de transaction à l’étranger sont-ils calculés ?

Dans la plupart des cas, vous serez facturé 3% par transaction. Cela peut vous sembler insignifiant, mais si vous passez beaucoup de temps à l’étranger, ces frais peuvent s’accumuler assez rapidement.

Il faut savoir que si vous ne payez pas le solde des frais de transaction en entier avant la fin du délai de grâce, les frais seront reportés sur ce que vous devez déjà.

En général, pour connaître les frais de transaction à l’étranger applicables à votre carte de crédit, consultez la section « Frais » de votre contrat avec votre banque. Si vous ne parvenez pas à trouver cette information ou à y accéder, communiquez avec l’émetteur de votre carte de crédit pour obtenir de l’aide.

Frais de conversion de devise

Les frais de conversion de devise sont une autre dépense à prendre en compte lors de l’utilisation de votre carte de crédit à l’étranger, que ce soit pour faire un retrait d’argent ou pour régler vos achats auprès de détaillants internationaux. Bien que l’ensemble du processus de conversion se déroule entièrement de manière électronique, la transaction est soumise à un coût qui est répercuté sur l’utilisateur sous forme de frais de conversion de devise. Vous ne le verrez pas nécessairement comme un poste distinct sur votre relevé de carte de crédit car il sera directement intégré dans le prix d’achat final du produit ou du service.

Vous vous demandez surement combien sont ces frais ? Dans la pratique, les émetteurs de cartes de crédit ne spécifient pas toujours clairement un montant dans l’accord avec le titulaire de carte. Vous devez donc contacter le service clientèle pour en savoir plus.

Quelle est l’incidence des frais de transaction à l’étranger sur les primes de ma carte de crédit ?

Si vous accumulez actuellement des points de remise en argent ou des points de récompense avec vos cartes de crédit, les frais de transaction à l’étranger ne seront pas pris en compte dans le total de vos achats. En d’autres termes, si vous recevez une remise en argent de 3% sur toutes les transactions et que des frais de transaction à l’étranger vous sont facturés pour le même montant, vous pouvez dire adieu à ces primes ou à cette remise en argent.

Mais supposons que vous obtenez une remise en argent plus élevé de 5% et que vous souhaitez accumuler des points en utilisant votre carte pour tous vos achats à l’étranger. Si les frais de transaction à l’étranger sont de 3% et que les frais de conversion de devises sont du même montant, il n’est pas dans votre avantage d’utiliser la carte, car vous êtes le perdant dans l’équation.

Que se passe-t-il si j’utilise ma carte de débit à l’étranger ?

Certaines cartes de débit, en particulier celles des grands émetteurs, comme Visa et MasterCard, sont également assorties de frais de transaction à l’étranger. Ils vont de 1 à 3%, auquel il faudrait ajouter le coût des éventuels frais de conversion de devise.

Si vous préférez utiliser votre carte de débit lorsque vous voyagez à l’étranger, il est préférable de communiquer avec votre banque avant votre départ pour en savoir plus sur son barème de frais de transaction à l’étranger. Sachez que pour retirer de l’argent comptant, des frais de transaction à l’étranger, des frais de retrait hors réseau et des frais de demande de solde vous seront également facturés.

Vous pouvez également chercher des institutions financières qui renoncent à ces frais pour leurs clients. Cette liste est un bon point de départ.

Les frais de transaction à l’étranger seront-ils remboursés si je retourne un article ?

Cela dépend de l’émetteur de votre carte. Si vous retournez un article que vous avez apporté d’un détaillant à l’extérieur du pays ou en ligne, c’est à la banque de déterminer si vous recevrez un remboursement pour les frais d’accompagnement. Cependant, n’oubliez pas qu’elle devra d’abord calculer la valeur de l’article pour déterminer le montant à rembourser pour les frais de conversion de devise (le cas échéant).

Comment éviter les frais de transaction à l’étranger ?

Pour éviter une partie des frais de transactions, vous avez toujours la possibilité de voyager avec de l’argent liquide et de l’échanger contre de la monnaie locale à votre arrivée. La plupart des aéroports et des banques offrent également des services de change hors devises. Mais si vous choisissez l’une de ces options, vous devez tenir compte du coût de change.

Une autre façon d’éviter les frais de transaction étrangère est d’obtenir une carte de crédit qui n’évalue pas les frais de transaction étrangère. (Dans la plupart des cas, ces émetteurs de cartes de crédit couvriront également les frais de conversion de devises pour vous).

Pour résumer, voyager à l’étranger avec une carte de crédit peut être pratique, mais il peut être utile de trouver la bonne carte si l’émetteur de votre carte de crédit facture des frais de transaction et de conversion de devises étrangères. Vous devriez également soupeser les coûts des frais par rapport à ceux des services de change afin de déterminer quelle option est la plus rentable.